Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Aller au plan simplifié  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Tourisme > Coesmes

Légendes de la pierre et du ciel

Coesmes


L’église St Pierre, à Coësmes, date de 1903-1905 mais le choeur est plus ancien

- même si l’on entre par une porte de côté, se rendre dans le fond de l’église pour avoir une vue d’ensemble des retables. Ceux-ci, surélevés d’un mètre par rapport à la nef sont grandioses. L’architecture générale de l’église, vue de la "tribune des sonneurs" est au service du mobilier religieux et d’une liturgie solennelle.

Le retable du maître-autel

Maitre Autel
Il date de 1652
Maitre Autel


- A voir les quatre évangélistes avec leur symbolique (L’aigle pour St Jean, le taureau pour St Luc, l’homme pour St Matthieu et le lion pour St Marc).

St Jean
St Luc
St Matthieu
St Marc

- Les statues du Curé d’Ars et de St Pierre sont plus récentes.

St Pierre
Curé d’Ars


-  Noter qu’ici St Pierre est accompagné des clefs du Paradis et du fameux coq ("Avant que le coq ne chante, tu m’auras renié trois fois")

-  Au sommet de ce retable : les armes des seigneurs de Coesmes

Le retable nord

- dit aussi retable du Rosaire est plus ancien (1647). Il est d’une très grande pureté. Il est du même architecte que celui de Drouges (Pierre Corbineau) .

St Louis
Retable nord
Ste Marguerite

Le retable Sud

Le retable Sud, appelé retable de St Jean-Baptiste, est dû aux angevins Jean Simonneau et Pierre Robin, auteurs du retable de la Vierge à l’église de Béré à Châteaubriant, et du retable de Ste Colombe.

Le tableau central représentait le baptême du Christ, il a été remplacé par un groupe de La Sainte Famille. A remarquer les formes assez dynamiques et le caractère un brin chenapan des angelots.
Une caractéristique : toutes les colonnes sont de marbre noir, même si certaines sont peintes ... en rouge !
- De chaque côté, les statues de Ste Christine et de Ste Germaine

Ste Christine
Retable sud
Ste Germaine

Aux angles chœur-transept


au nord, les statues de Ste Anne et de St Christophe

Ste Anne
Angle nord
St Christophe


au sud, les statues de St Michel et de St Joachim

St Michel
St Joachim

Voir aussi

Des vitraux de 1905 - et deux rosaces, l’une présente les sept sacrements, l’autre les Béatitudes_

Vitrail
Pilier et rosace
Vitrail

- A l’entrée du chœur, deux icônes réalisées par une religieuse de Coesmes (soeur Marie Viel)
- l’une évoque la multiplication des pains (et des poissons)
- l’autre : les quatre symboles babyloniens qui ont été repris par Ezéchiel et par la représentation des quatre évangélistes.

Icône
Icône